Accueil > Nos pierres > Lapis lazuli

Lapis lazuli

LE LAPIS LAZULI, PIERRE BLEUE VERTUEUSE

Voici l’histoire d’une pierre bleue assez abordable, le Lapis lazuli, venue d’Afghanistan, dont la pureté s’affirme grace à son bleu intense.

Lapis lazuli vient du latin "lapis" qui signifie pierre et de l’arabe "azulou al-lazward" qui désigne le ciel et toutes nuances de bleu. Il partage, avec la turquoise, la distinction d’avoir fait partie des gemmes parmi les plus prisées des anciennes civilisations. Pline disait de lui qu’il est un "morceau de firmament étoilé". Vénéré par les égyptiens et les babyloniens, le lapis lazuli, d’un bleu roi étincelant était connu comme remède à la mélancolie mais servait aussi d’offrande aux monarques d’Egypte. On trouve d’ailleurs des amulettes, des sceaux cylindriques et des scarabées dans les tombes royales égyptiennes. On portait l’image de Mat, la déesse de la vérité, taillée en lapis lazuli, autour du cou. Bref à en croire les écrits de l’Antiquité, elle est la pierre préférée de la vallée du Nil depuis au moins 5 000 ans !

De la Grèce Antique, à Rome en passant par la Renaissance, on pulvérisait le lapis pour le réduire en pigments d’un bleu profond bien connu en peinture à l’huile. Réduit en poudre, le lapis avait aussi un usage thérapeutique moins connu aujourd’hui, celui de tonique ou de purgatif. Les chinois quant à eux le transformait en fard à paupière.

Un peu de gemmologie...

Le lapis lazuli contrairement à d’autres gemmes est une roche et non un minéral. Par définition chaque matériau composé de deux minéraux ou plus est une roche. Il est composé d’une base de minéral bleu : la LAZURITE, et varie de plus grande quantité de PYRITE (veines dorées visible à l’oeil nu) et de CALCITE, comme elle varie en moindre quantité de DIOPSIDE, SODALITE et autres.
*A ne pas confondre avec : LAZULITE, l’AZURITE

La qualité du lapis

Parmi les qualités de lapis, la plus prisée reste le lapis perse, du Nord Est de l’Afghanistan qui possède la plus fine couleur, très intense avec aucune inclusion de CALCITE (veines blanches) et évidemment plus rare.

PNG - 118.7 ko

Les formes de lapis

Le lapis se taille généralement en cabochon ( partie supérieure bombée, partie inférieure plate) ou en tablette plate.
Pour extraire ce gemme dans des conditions climatiques souvent très arides, on chauffe la roche, et lorsqu’elle est à bonne température, on l’arrose d’eau froide, la roche se fend suite au choc thermique, on peut ainsi extraire le lapis. Cet opération s’effectue plutôt en hiver en récupérant l’eau grâce à la fonte des neiges. Des croyances prétendent que si l’on extrait du lapis en été, un gigantesque serpent venimeux sort de la roche une fois fendue, prenons garde ...

Une Précaution particulière : Le lapis peut perdre toute couleur si il est exposé à une trop forte chaleur.